Malgré le confinement, grâce aux élèves de 2des 1 et 3, le procès d’Arnolphe, héros de L’Ecole des Femmes de Molière, jouée pour la première fois en 1662, a enfin pu avoir lieu. Apprentissage, à voix haute, de la rhétorique judiciaire, ou comment se préparer au grand oral par le jeu de rôles …

Les années ont passé, et si finalement elle a épousé l’homme qu’elle aime, Agnès n’a rien oublié : la douleur d’avoir été élevée comme « une bête », les années d’enfermement, l’éducation réduite à l’apprentissage des tâches domestiques, la menace du mariage forcé…

01 -  MP3 - 1.8 Mo
01
02 -  MP3 - 2.8 Mo
02

Elle décide d’attaquer Arnolphe, et réclame que le préjudice moral qu’elle a subi soit enfin reconnu …

03 -  MPEG4 Audio - 3.8 Mo
03

04 -  MPEG4 Audio - 1.5 Mo
04

Se faisant avocat.es de la défense ou avocat.es de la partie civile, les élèves ont interrogé les témoins, appelant parfois à contribution parent.es, sœurs, frères, et prononcé leur plaidoirie soigneusement rédigée puis enregistrée.

05 -  MP3 - 3 Mo
05

Chacun.e a alors cherché à s’approprier les multiples questions que pose la pièce : si Arnolphe est sans nul doute coupable de mauvais traitements, peut-il toutefois bénéficier de circonstances atténuantes ?

06 -  MP3 - 4 Mo
06
07 -  MPEG4 Audio - 3.9 Mo
07

Le terme de pédophilie est-il adapté ou anachronique pour parler de ce personnage ?

08 -  MP3 - 4.2 Mo
08
09 -  MPEG4 Audio - 5 Mo
09

Même si Agnès a finalement échappé au pire, comment la justice peut-elle l’aider à se reconstruire et à véritablement s’émanciper ?

10 -  MP3 - 3.1 Mo
10
11 -  MPEG4 Audio - 1.8 Mo
11

A l’heure de metoo, de la libération de la parole féminine, du débat sur la notion de consentement, qu’a à nous dire la pièce de Molière ?

12 -  MP3 - 2.4 Mo
12

Quelles ambiguïtés L’Ecole des Femmes porte-t-elle pour nous sembler autant d’actualité ? Comment ce saut dans le temps, et ce pas de côté, nous permettent-ils de mieux comprendre notre époque ?

De 1662 à 2020 Molière ne cesse de nous interroger !

Simon Gosselin - Photographie
Simon Gosselin - Photographie

L’Ecole des femmes, Molière dans la mise en scène de Stéphane Braunschweig qui situe l’action de nos jours

Documents à télécharger

  • 01 (MP3, 354.6 ko)
  • 01 (MP3, 1.8 Mo)
  • 02 (MP3, 2.6 Mo)
  • 02 (MP3, 2.8 Mo)
  • 03 (MPEG4 Audio, 3.8 Mo)
  • 04 (MPEG4 Audio, 1.5 Mo)
  • 05 (MP3, 3 Mo)
  • 06 (MP3, 4 Mo)
  • 07 (MPEG4 Audio, 3.9 Mo)
  • 08 (MP3, 4.2 Mo)
  • 09 (MPEG4 Audio, 5 Mo)
  • 10 (MP3, 3.1 Mo)
  • 11 (MPEG4 Audio, 1.8 Mo)
  • 12 (MP3, 4.5 Mo)
  • 12 (MP3, 2.4 Mo)