Les 27 et 28 avril, les Premières 1 assistent au Quartz à la représentation d’une pièce de Jean Genet : Les Bonnes.

info document -  voir en grand cette image

Cette pièce scandaleuse de Jean Genet est devenue presque un classique du théâtre français : maître et valets sont à nouveau en scène, mais pour exhiber la violence des rapports sociaux, l’ambiguïté des relations humaines, le jeu dangereux du théâtre…

« Deux domestiques jouent alternativement le rôle de leur maîtresse qu’elles haïssent. Elles s’insultent, se menacent, se torturent. On croit d’abord qu’elles se livrent à une simple farce, mais leurs jeux de clown débouchent sur des manigances et des plans de meurtre. La victime ne sera pourtant pas celle que l’on attendait… »

« Metteur en scène français dont on a déjà pu voir, il y a deux ans, une lumineuse adaptation de Madame de Sade de Yukio Mishima, Jacques Vincey s’entoure de trois comédiennes d’exception pour restituer toute l’ambiguïté et l’excès jouissif de cette mascarade. On rit, on s’effraie, on s’émerveille, on s’apitoie. La beauté d’une danse de mort pathétique et grandiose à la fois. »

(Source Le Quartz)

Voir en ligne : Présentation de la pièce par le metteur en scène