Les premières L ont fêté le printemps des poètes 2015 à travers 2 événements marquants : 2 rencontres, l’une réelle, l’autre virtuelle, avec Michaël Glück et Michel Serres.

Les premières littéraires du lycée de l’Iroise ont fêté le printemps des poètes 2015 à leur façon : sous le signe de la créativité, du partage et du numérique. Leur projet i-voix poursuit son étonnante dynamique : ils y ont d’ores et déjà produit plus de 18 000 articles autour de la littérature, parcourus par plus d’1 million de visiteurs ! Le 19 mars, deux événements ont couronné cette inventivité.

Rencontre au CDI avec Michaël Glück -  voir en grand cette image
Rencontre au CDI avec Michaël Glück

A Brest, c’est le poète Michaël Glück qui est venu échanger avec eux  : au CDI du lycée, les élèves ont en particulier mené un « Live Tweet » très formateur des propos tenus par l’écrivain ; à la médiathèque Saint-Marc, ils ont ensuite remarquablement animé une rencontre publique.

Live tweet de la rencontre avec Michaël Glück -  voir en grand cette image
Live tweet de la rencontre avec Michaël Glück

L’auteur du recueil « Rouges » qu’ils explorent cette année a répondu à leurs nombreuses questions sur l’écriture. La poésie, leur a-t-il expliqué, est une question de respiration et de transpiration plutôt que d’inspiration. « Je ne sais pas si la poésie a un avenir, a-t-il ajouté, mais je sais qu’il n’y a pas d’avenir sans la poésie. » L’écrivain a aussi chaleureusement rendu hommage au travail de lecture-écriture-publication mené au quotidien par les lycéens d’i-voix : « Je trouve ça magnifique que des lycéens puissent modifier ou réécrire mes poèmes », « le poème n’appartient pas à celui qui écrit, mais à celui qui s’en sert ».

Les lycéens animent une rencontre à la médiathèque Saint-Marc -  voir en grand cette image
Les lycéens animent une rencontre à la médiathèque Saint-Marc

Au Québec, via le web, c’est avec le philosophe Michel Serres qu’ils ont virtuellement partagé. Dans le cadre du colloque international Refer a été mené un projet original : une édition numériquement enrichie par des lycéens du Canada, de Belgique et de France de l’essai « Petite poucette » où Michel Serres montre comment dans la jeune génération se développe avec le numérique une nouvelle relation au monde.

Cartographie poétique : Anywhere out of the World -  voir en grand cette image
Cartographie poétique : Anywhere out of the World

Les lycéens de l’Iroise ont apporté une belle contribution à ce livre augmenté : des nouvelles sur les révolutions de l’écriture et une carte collective en ligne inspirée du poème de Baudelaire « N’importe où hors du monde ». Cette expérience originale de cartographie littéraire et numérique invite à abattre les murs de la classe pour tout à la fois parcourir la planète et jouer avec les mots, à faire pédagogiquement de l’écriture une tentative et un désir de conquérir le monde.

« Maintenant : tenant en main le monde »
« Maintenant : tenant en main le monde »

Michaël Glück sur le site i-voix

La cartographie poétique « Anywhere out of the world »

Edition enrichie de « Petite poucette » sur le site québecois

Un article sur le projet dans le Café pédagogique