Du 13 au 21 avril, les premières littéraires et des latinistes du lycée de l’Iroise ont voyagé en Italie. Et pas que …

Ce séjour en Toscane des lycéens de l’Iroise prolonge et amplifie la belle dynamique du projet eTwinning i-voix : un partenariat pédagogique entre les lycéens de Brest et de Livourne qui, au quotidien, tout au long de l’année, inventent de nouvelles façons d’apprendre la littérature et la langue française à l’ère du numérique, des blogs et des réseaux sociaux.

Livourne -  voir en grand cette image
Livourne

Les 44 élèves de l’Iroise ont été officiellement reçus à la mairie de Livourne, chaleureusement accueillis au Liceo Cecioni, hébergés en familles chez leurs correspondants, ce qui a permis de découvrir en immersion la vie en Italie et de favoriser l’amitié entre les êtres : le voyage, comme le projet dans son ensemble, aide ainsi chacun à développer son identité en s’ouvrant aux autres, tout à la fois en percevant les ressemblances et en s’enrichissant des différences.

Pise -  voir en grand cette image
Pise

Les lycéens de l’Iroise ont voyagé à travers l’espace pour admirer la Toscane resplendissant de soleil, d’une architecture magnifique et d’œuvres d’art innombrables : ils ont visité tour à tour Livourne, Pise, Lucques, Volterra, Florence, Sienne.

Sienne
Sienne

Ils ont de surcroît voyagé à travers le temps en faisant la rencontre vivante d’une région exceptionnelle par son histoire culturelle : de Dante à Leonard de Vinci, elle fut le berceau européen de la Renaissance et de l’humanisme ; elle présente aussi d’intéressants vestiges des civilisations antiques, notamment étrusques.

Volterra
Volterra

Ils ont même voyagé à travers les écrans en allant jusqu’au bout d’une expérience d’écriture inédite : il y a quelques semaines, les lycéens français et italiens d’i-voix avaient composé via Twitter des « i-poèmes » à partir de photographies de leurs régions respectives qu’ils avaient partagées, regardées, illuminées de mots, avant de rassembler leurs créations dans un livre numérique ; le voyage « au pays des merveilles » de leurs correspondants leur a permis de passer « derrière le miroir », de parcourir les lieux qu’ils avaient construits virtuellement et habités poétiquement. « L’imaginaire est ce qui tend à devenir réel », écrivait André Breton : les lycéens de l’Iroise l’ont pédagogiquement éprouvé pour transformer aussi ce « il y aura une fois » en leçon de vie.

"Il y a une illumination de vie sur tes rebords de pierre.

Il y a cet arc qui laisse couler ta vie.

Il y a le lieu, miroir d’embarcations inanimées.

Il y a ces grands bâtiments qui sillonnent tes quais, s’engouffrent dans la pénombre de la nuit.

Il y aura toi traversé par un canal inabouti.

Il y aura toi piétiné par des sandales usées.

Il y aura toi éclairé par un semblant d’impatience."

(i-poème de Bénédicte)

« J'ai embrassé l'aube d été » (Rimbaud)
« J’ai embrassé l’aube d été » (Rimbaud)

Les élèves publient d’ailleurs actuellement sur leur blog des articles variés, à la fois documentaires et créatifs, comme autant d’échos d’un voyage qui sans nul doute a renforcé les enjeux, pédagogiques, culturels et humains, du projet i-voix.

Cathédrale de Florence - Devant le tableau de Dante, symbole d'i-voix  -  voir en grand cette image
Cathédrale de Florence - Devant le tableau de Dante, symbole d’i-voix

Voir en ligne : Carnet de voyage numérique sur -voix