Les agent.e.s mobilisé.e.s # 1 : opération "accueil des enfants de soignants"

Article publié sur Kelenn

En cette période de confinement, les agent.e.s restent mobilisé.e.s. Toutes et tous doivent s’adapter à cette situation inédite. Et certain.e.s sont confronté.e.s à des situations hors du commun qui révèlent le meilleur d’eux-mêmes. Plusieurs cités scolaires accueillent les enfants de personnel soignants. Zoom sur les agent.e.s en poste à la cité scolaire de l’Iroise à Brest…

Pour des salles de classe toujours propres

Dès le 17 mars, à la suite des mesures de confinement, la cité scolaire de l’Iroise à Brest, accueillait une dizaine de collégiens, tous enfants des personnels de santé. Rapidement, Stéphane Le Roux, encadrant, a mis en place une nouvelle organisation du nettoyage pour assurer la continuité du service. "Les élèves et les professeurs occupent, chaque jour de 9h à 16h, une salle de classe, les sanitaires, ainsi que le foyer pour se détendre. Il faut bien nettoyer toutes ces zones et également les locaux administratifs utilisés ponctuellement."

L’encadrant consulte alors la liste de ses 25 agent.e.s et écarte ceux qui ont des jeunes enfants ou des problèmes de santé. "J’ai repéré 9 personnes qui pouvaient potentiellement assurer le nettoyage quotidien et je leur ai proposé d’intervenir, par roulement, 1 heure par semaine." Toutes et tous sur le pont !

Très vite, des binômes se mettent en place. Stéphane Le Roux, toujours présent, les accompagne. Et depuis le 18 mars, ils interviennent, à tour de rôle, chaque jour, de 8h à 9h. "Nous avons choisi ce créneau horaire pour que les agent.e.s ne puissent pas croiser les élèves et ainsi réduire au maximum les risques de contagion." Après avoir été surpris, voire un peu inquiets par cette proposition de leur encadrant, les agent.e.s consulté.e.s ont tous répondus présents. Et leur intervention, discrète mais efficace, permet aux élèves et aux professeurs de travailler dans de bonnes conditions. Une façon de contribuer à la solidarité nationale.

agents mobilises - cite iroise (5)"Outre mon heure de ménage au lycée d’Iroise, j’assure également, de temps en temps, l’accueil au lycée de l’Harteloire. Je suis très vigilante pour bien respecter les gestes barrières. A l’accueil, je désinfecte le siège et le téléphone avec une lingette en arrivant. Pour le ménage, rien ne change vraiment sauf que nous portons des gants dits « chirurgicaux » et non des gants classiques. Peur du virus ? J’y pense mais je ne suis pas vraiment inquiète puisque je fais très attention. Dès que je rentre chez moi, je file à la douche et je change de vêtements. Je suis vraiment contente de pouvoir travailler un peu car le confinement me pèse."

Merci aux binômes mobilisés : • Virginie Belet et Karine Danielou • Valérie Abgrall et Cathy Lars • Martine Predour et Manuel Liegard • Géraldine Féré et Jean-Pierre Le Guern

A savoir : L’équipe du lycée de l’Iroise a fait don de gants et de charlottes au CHU de BREST, tout en gardant une réserve pour l’activité des agent.e.s.

photo : Les agents du service général, Géraldine Féré et Jean-Pierre Le Guern, échangent avec le gestionnaire du lycée.

Voir en ligne : https://region.bretagne.bzh/kelenn/…

Le binôme échange avec le Gestionnaire. Levé de soleil sur l'Iroise Mme FERE désinfecte les poignées de portes