Au collège et au lycée de l’Iroise, les élèves ont exprimé de diverses manières leurs réactions après les horribles attentats de Paris de novembre…

Aujourd’hui, la Tour Eiffel pleure.
 
Paris, tu te bats encore contre la mort.
 
Ce soir, tu es éteinte, Paris, mais ne t’inquiète pas.
 
Tes citoyens unis dans le chaos panseront tes blessures et soulageront tes peines.
 
Des bougies et des fleurs comme riposte contre les armes, des hommages par centaines tout autour du monde, tout les pays unis dans ton malheur, c’est autant de petites lumières dans la noirceur dont ils t’ont accablé.
 
Ce soir, tu es éteinte Paris mais demain tu brilleras encore plus fort.

A voir :

  • Les articles partagés par les lycéens brestois et livournais sur le blog i-voixpour faire acte de fraternité par-delà les frontières

  • Un mur d’expression au CDI pour témoigner, se révolter, proclamer sa solidarité