Les troisièmes latinistes du collège de l’Iroise participent au projet Libros et mènent un travail original de traduction à partir des archives de la Marine.

Les élèves latinistes de troisième ont passé l’après-midi du 25 novembre au Service Historique de la Défense (SHD), dont ils ont pu découvrir la richesse du fonds. L’établissement, situé aux pieds du château, est un centre d’archives consacré aux collections de la Marine. il possède des ouvrages très anciens dont certains sont quasi-contemporains de l’invention de l’imprimerie. Par exemple, les élèves ont pu observer des incunables datant de la fin du XVe siècle.

Madame Yvon (bibliothécaire du SHD) présente un document aux élèves. -  voir en grand cette image
Madame Yvon (bibliothécaire du SHD) présente un document aux élèves.

Mais la raison première de leur présence aux archives de la Marine était de manipuler les différents tomes de l’ouvrage du médecin Manget. Ce savant de la première partie du XVIIIe siècle est l’auteur d’un ouvrage de compilation qui témoigne de son érudition dans le domaine de la médecine et de la chirurgie : la Bibliotheca Chirurgica. Les élèves auront la tâche de traduire en français certains passages de cet ouvrage rédigé entièrement en Latin.

Les élèves en pleine traduction -  voir en grand cette image
Les élèves en pleine traduction

Un tel projet permet aux latinistes de découvrir que la langue de Cicéron a continué à être employée bien après la chute de Rome et qu’elle était notamment la langue de communication des scientifiques. D’autre part, ce sera aussi l’occasion de travailler en parallèle avec les élèves latinistes de seconde qui sont engagés dans la même opération : le projet Libros qui vise à initier les élèves au travail en bibliothèque et à contribuer à la diffusion des œuvres du SHD. En effet, les traductions réalisées seront, in fine, mises en ligne sur le site web hébergé sur le site de l’Université de Bretagne Occidentale.

Voir en ligne : Le site du projet Libros