Une classe de seconde et une classe de sixième font la chasse aux stéréotypes !

A la une du Télégramme
A la une du Télégramme

Dans le cadre de l’accompagnement personnalisé la classe de 2de 4 a, tout au long du second trimestre, mené un travail de réflexion autour des déterminants de l’orientation dont l’objectif final était de sensibiliser les élèves de collège aux stéréotypes de genre.

La rencontre entre les deux cycles s’est déroulée le mardi 15 avril 2014. Sur une séance de deux heures entièrement animée par les élèves eux-mêmes, les lycéens ont animé différents ateliers à destination des élèves de 6e 5, les aidant à prendre conscience des représentations des femmes et des hommes véhiculées par la publicité et les catalogues de jouets.

Rencontre 2des 6es
Rencontre 2des 6es

La première étape, s’appuyant sur un mur d’images, invitait les collégiens à associer hommes ou femmes à une série de mots clés souvent genrés : bricolage, enfant, sport, beauté… Selon les groupes un consensus s’installait ou le débat était lancé.

Animation atelier mur d images
Animation atelier mur d images

La réflexion s’est prolongée en associant ces mêmes mots à des affiches publicitaires, faisant émerger des couples de mots antonymes associés le plus souvent par opposition aux hommes ou aux femmes. Cet atelier a amené lycéennes et lycéens devenus enseignants d’un jour à construire avec les collégiens une définition de la notion de stéréotype.

Animation atelier diptyques
Animation atelier diptyques

Des catalogues de jouets servaient de support au dernier atelier pour une mise en évidence des stéréotypes identifiés précédemment. Des contre stéréotypes y étaient aussi observés de façon à montrer aussi aux élèves que les représentations peuvent évoluer.

Animation atelier catalogues de jouets
Animation atelier catalogues de jouets

Enfin, lycéennes et lycéens se faisaient acteurs pour conclure joyeusement la demi-journée par une pièce de théâtre, inspirée du livre jeunesse « Dînette dans le tractopelle » (Editions Talents Hauts, 2009) de Christos avec lequel tous ont pu dialoguer la semaine suivante, en compagnie de l’éditrice Mélanie Decourt.

Mise en espace de Dinette dans le tractopelle -  voir en grand cette image
Mise en espace de Dinette dans le tractopelle
Passage de relai entre les secondes et les sixièmes
Passage de relai entre les secondes et les sixièmes
Rencontre avec Mélanie Decourt et Christos
Rencontre avec Mélanie Decourt et Christos

La démarche s’est ensuite poursuivie au collège tout au long du troisième trimestre, l’objectif étant que les collégiens deviennent à leur tour passeurs auprès de leurs pairs.

A leur tour donc les élèves de 6e 5, à partir de ce travail en ateliers, ont bâti une campagne d’affichage exposée dans l’ensemble de la cité scolaire et créé une brigade d’intervention qui a animé des séances de sensibilisation pour d’autres classes du collège.

Animation des ateliers au C D I
Animation des ateliers au C D I
Les affiches de la B I C
Les affiches de la B I C

Les collégiens ont aussi assuré une permanence lors des récréations feront le point de ce qu’ils ont appris dans ces divers ateliers.

Campagne d affichage
Campagne d affichage
Une permanence de la B I C
Une permanence de la B I C

Cette démarche qui place les filles et les garçons au cœur de l’action pour faire reculer les stéréotypes a été suivie par le réseau Canopé de l’académie de Rennes (ex Cndp-Crdp) dans le cadre de la construction d’une banque de séquences didactiques. Elle a également été présentée au 7e Forum des enseignants innovants qui s’est tenu à Bordeaux les 16 et 17 mai 2014.

Intervention au C D I filmée par Canopé
Intervention au C D I filmée par Canopé

Voir en ligne : Article dans le Télégrammme

Documents à télécharger