On note une augmentation progressive de la survenue des cas d’infection à méningocoque C dans notre département.11 cas sont survenus depuis le début de l’année 2012, soit environ 7 fois plus que la moyenne nationale. Cette bactérie peut provoquer des infections dont les formes les plus graves sont une méningite ou une septicémie. Le vaccin est la protection la plus efficace contre le méningocoque C.

Communiqué de l’Agence régionale de santé, délégation Bretagne

Date : Novembre 2012 - janvier 2013

INFECTIONS A MENINGOCOQUE C

NOTE D’INFORMATION A L’ATTENTION DES PARENTS D’ELEVES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DU FINISTERE}

On note une augmentation progressive de la survenue des cas d’infection à méningocoque C dans notre département.11 cas sont survenus depuis le début de l’année 2012, soit environ 7 fois plus que la moyenne nationale.

Cette bactérie peut provoquer des infections dont les formes les plus graves sont une méningite ou une septicémie.

Le vaccin est la protection la plus efficace contre le méningocoque C. La situation actuelle est liée à une vaccination des jeunes encore insuffisante, qui est estimée dans le Finistère à 45% chez enfants de 1 à 4 ans, 29% de 5 à 9 ans, 22% de 10 à 14 ans,11% de 15 à 19 ans et seulement 3% de 20 à 24 ans.

Depuis 2010, le vaccin est recommandé et remboursé à 65% par l’assurance maladie (complément pris en charge par les mutuelles) pour les jeunes de 1 à 24 ans. Une seule dose suffit.

Dans ce contexte, nous vous recommandons de vérifier dans les carnets de santé si votre enfant a bien reçu une dose d’un des 3 vaccins contre le méningocoque C commercialisés en France : MENINGITEC®, MENJUGATEKIT®, NEISVAC®, (le MENINVACT, vaccin anciennement commercialisé peut également y figurer).

Dans le Finistère, transitoirement, la vaccination des nourrissons à partir de 2 mois est également recommandée, parlez en à votre médecin.

POUR PROTEGER VOTRE ENFANT, FAITES-LE VACCINER ! PARLEZ-EN A VOTRE MEDECIN TRAITANT ou A VOTRE PEDIATRE. DEMANDEZ CONSEIL A VOTRE PHARMACIEN

Les vaccinations sont faites le plus souvent par le médecin traitant ou le pédiatre.

Dans le Finistère 2 centres sont également accessibles au public pour des vaccinations complètement gratuites :

BREST, hôpital, site de la cavale Blanche sur rendez-vous 02 98 14 50 39 QUIMPER, Centre hospitalier, sur rendez-vous 02 98 52 65 16 Ainsi que dans les centres de PMI (pour les moins de 6 ans).

Dr Catherine VARNOUX, médecin conseiller technique des services de l’éducation nationale

Dr Dominique LE GOFF, médecin inspecteur de la Direction départementale de santé publique